Dernièrement sur le site du Pays Briard le journal local de Coulommiers et de ses alentours, j'ai pris connaissance d'un article concernant le marché de Coulommiers et surtout de la halle devant normalement servir à la vente. Comme l'indique l'article et comme beaucoup l'ayant constaté le marché du mercredi d'année en année attire peu de promeneurs et la halle, que ce soit pour le marché du mercredi ou du dimanche, malgré sa fonction de départ à peu de succès. Moins en moins de commerçants s'y installent. Ceux-ci préférant la place ci bien nommée place du marché, le long de la route perpendiculaire à l'église et la rue du marché remontant jusqu'à la place.

Il y a quelques années et les plus anciens s'en souviendront cette halle n'était pas ouverte à tous vents. Elle servait de salle de spectacle et si mes souvenirs sont bons, la foire aux fromages y était installée. Puis un jour, un maire pour ne pas le nommer Mr Drut et son conseil municipal, ont voulu rendre à cette halle, sa première fonction. Elle fut donc déshabillée de ses murs et aménagée comme nous la connaissons aujourd'hui, puis mise à la disposition du commerce. Certains se sont dits que de se mettre à l'abri soit de la pluie soit du soleil, serait peut-être une bonne solution. Hélas pour eux. Ils ont très vite déchantés, car en définitive peu pratique en utilisation dans notre société actuelle. Très certainement bien adaptée lors de sa création pour du commerce de volailles ou de petits étales. Elle ne correspond plus aujourd'hui aux marchés que nous connaissons et surtout aux étales modernes plus adaptés à la rue et aux places de nos villes. Laissons lui le témoignage d'une époque et qui sait si dans les années avenir ne renaîtra pas un type de commerce se satisfaisant de ce lieu et la faisant revivre...

Il est vrai le marché du mercredi attire peu les promeneurs acheteurs, Beaucoup de columériennes travaillent sur l'extérieur, la maison de retraite a rejoint la ville haute et quelques services dont les employées profitaient de la pause du midi pour faire quelques achats se sont décentralisés. Ajoutait à cela quelques commerces ayant rejoint la zone commerciale et peu à peu la clientèle disparaît, puis les commerçants. Donc le marché sans totalement disparaître devient de mercredi en mercredi désert comme la halle. Maintenant de nouvelles constructions semblent voir le jour dans le quartier, qui sait si cela n'apportera pas une nouvelle clientèle et le retour des commerçants dans un prochain avenir.

J'invite à prendre connaissance de l'article du Pays briard sur le lien ci-joint par un clic sympa : LE PAYS BRIARD

La halle aux fromages de Coulommiers : vieille photo du passé

halle de Coulommiers 0

***