Existions nous vraiment ? Nous les blogueurs qui publions pour le plaisir de parler de notre ville, de nos envies de partage. Nous qui sommes content quand sous un article quelques promeneurs viennent y déposer un commentaire sympathique.

Il est vrai ! Derrière ou devant nos écrans. Nous faisons peu de bruits. Et quand l'appareil photo à l'épaule nous arpentons la ville. Peu de celles et ceux que nous rencontrons, savent que nous sommes des blogueurs invétérés : Des "publieurs partageurs" d'info gratuite.

Souvent la question nous est posée : pourquoi ce blog ? Le savons-nous vraiment, ce n'est pas certain. Simplement que nous avons les doigts qui démangent. Dès que nous voyons un clavier ! Et c'est plus fort que nous. Il faut écouter sa petite musique.

Alors grâce à nos blogs et aux réseaux sociaux, nous circulons en remplissant la toile de nos mots. Jusqu'au jour où nous intriguons ceux dont le métier est de publier l'information officielle : le journaliste de la presse locale qui prend rendez-vous avec nous et nous ouvre ses colonnes ainsi que son site pour y publier un article et une petite vidéo mettant le propriétaire et son blog à l'honneur. Alors subitement nous existons en dehors de notre vituelle écriture, notre blog à quelque chose à dire dans la citée et sa reconnaissance complémentaire à l'info officielle. Nous permet d'écrire : qu'après tout ! Ce n'était pas inutile de papoter.

Très chaleureusement je tiens à remercier le pays briard et son journaliste Gaël Arcuset pour son article et cette vidéo que je désire partager avec vous.

 coulommiers

 

 

 

 


Coulommiers tisse sa toile

****